Nos voyants Astroconsult vous répondent
au

Bienvenue sur le blog de Françoise Ambre Médium - Voyance vérité

LE QUOTIENT MEDIUMNIQUE (extrait "Les Arcanes du Destin" - Jean-Louis VICTOR)

Nous avons tous un quotient intellectuel (le QI) plus ou moins développé qui se calcule en psychologie classique. Mais nous avons aussi une autre possibilité, moins bien connue, qui s'appelle le quotient médiumnique (le QM). Peu de gens le savent, et une minorité seulement développe cette faculté...  

Qu'est-ce que la médiumnité ?

La médiumnité est une faculté psychique qui permet l'investigation des plans invisibles. Elle constitue l'instrument qui reçoit et décode les relations avec ces plans.

Médium signifie intermédiaire : intermédiaire entre l'humain et le cosmos, entre le visible et l'invisible.

Est médium celui ou celle qui perçoit la vie et l'activité de l'ambiance invisible. C'est un sixième sens.

Le médium peut, par l'exériorisation de ce sens interne, explorer l'invisible et en rapporter des enseignements directs. Il peut recevoir des enseignements et des messages, des entités qui peuplent l'espace, sous forme fluidique, en tant qu'êtres désincarnés. Le médium est un agent de transmission des ondes psychiques, spirituelles, qui sillonnent l'astral, et il a la perception de ce qui s'y passe, avec plus ou moins de précision et d'exactitude.

Tout le monde possède cette faculté, à l'état plus ou moins latent, et chacun en a eu la preuve concrète dans sa vie, une fois ou l'autre. Cela peut être un rêve prémonitoire suivi d'un résultat surprenant, une télépathie très précise, une impression de déjà vu, la sensation d'une présence dans une pièce, alors qu'il n'y a personne...

Cela nous montre qu'il y a en nous des forces, des possibilités, des pouvoirs qui peuvent se réveiller dans certaines ambiances ou certaines circonstances. Cela se travaille aussi. Lors de la prise de conscience qui s'accompagne très souvent de l'étonnement de la découverte, chacun va réagir à sa manière selon le degré de perception du sujet et surtout l'intérêt porté à cette dimension de l'être...

 

But et manifestation de la médiumnité

Le don de la médiumnité, si on veut le voir se développer, implique une évolution spirituelle nécessaire à son épanouissement.

Tout développement des facultés psychiques entraîne des responsabilités importantes au niveau moral.

La médiumnité, quelle que soit sa forme, doit être consacrée au service des autres, c'est-à-dire à l'évolution humaine sur tous les plans. Elle ne peut se concevoir comme un bien personnel.

Lorsque notre humanité moderne aura évolué suffisament, qu'elle reconnaîtra enfin la suprématie de l'esprit sur la matière, qu'elle comprendra que sa seule voie pour s'en sortir est dans la spiritualité, le médium, messager des énergies subtiles de l'espace et instrument de la connaissance, trouvera sa véritable place au sein de la société.

Dans sa manifestation le médIum peut voir, entendre, sentir à des degrés différents, et la médiumnité peut se développer sous plusieurs formes. Dans la pratique, une forme surtout s'intensifie et se perfectionne. On dit que le médium est voyant (auditif ou sensitif). Ces formes sont l'expression des facultés médiumniques ordinaires, et requièrent la participation obligatoire des entités de l'espace.

L'inspiration ou la clairvoyance directe sur les plans invisibles, implique une faculté supérieure, distincte de la médiumnité ordinaire. C'est un don psychique et spirituel initial personnel. C'est le pouvoir de pénétration directe et celui de la réceptivité des ondes d'intelligence cosmique. Ici les facultés intellectuelles et mentales prennent part au travail d'assimilation nécessaire.

Dans le cas ordinaire, le médium est presque toujours un instrument passif, recevant et enregistrant les influences invisibles.

Dans le second cas, il est actif et fait un travail personnel psychique intense de prospection, à l'aide de ses antennes subtiles, sur les plans supérieurs.

En fait les deux moyens d'investigation se confondent et se complètent et, dans la pratique, un médium développé peut, à la fois, recevoir, agir et investiguer. Dans la première forme, il est davantage l'instrument des entités invisibles et leur interprète. Dans la seconde, il est leur correspondant direct, leur interlocuteur, pourrait-on dire. Il est évident que la seconde forme (investigation directe) est préférable. Elle présente, avec un médium développé et évolué, de sérieuses garanties de véracité et d'exactitude, puisque le médium va puiser les enseignements et les directions à la source même.

Mais il est évident que cette forme là exige une évolution supérieure, tant morale que spirituelle...


petitb41
22/10/2011 05:01
Bonjour Françoise,
Merci beaucoup de nous donner à lire cet extrait que personnellement, je ne connaissais pas. Bloguer, c'est partager. J'apprécie les blogs qui contribuent à nous faire réfléchir ou à nous éclairer. Pourriez-vous proposer une bibliographie des textes qui vous apparaissent fondamentaux dans les domaines philosophique et spirituel, ou simplement sur la voyance ? Les livres que vous aimez..., sans toutefois vous transformer en guide de conscience. Se nourrir intellectuellement et spirituellement, prendre ce qui trouve une résonnance en nous, laisser ce qui ne nous parle pas : faire son miel, en l'état actuel de notre expérience et de notre évolution. Merci par avance. Amicalement.

Vous aimerez aussi...